Une histoire de poisson : le cas de l'ombrine

Photo de Paul Morris
Photo de Paul Morris

Avez-vous jeté un coup d’œil sur les produits disponibles à la poissonnerie des supermarchés ?

Ce matin, je suis allée faire quelques courses au supermarché. Bien entendu, je passe par le rayon poissonnerie. Un coup d’œil sur les produits disponibles : s'il n'y avait pas de Tilapias, il n'y aurait aucun poisson d'élevage en provenance de la Réunion ! Ma curiosité s'éveille lorsque je vois les ombrines. Je pose la question de leur provenance au poissonnier : il me répond que les ombrines d'élevage viennent de l'île Maurice.

 

 

 

L'absence de l'ombrine à la Réunion 

L'histoire de l'ombrine à la Réunion est complexe. Le jeudi 13 septembre 2012, la ferme aquacole de la baie de Saint-Paul (élevage d'ombrines en mer) a annoncé l'arrêt définitif de son activité. Durant la crise requin, elle était accusée d'attirer les requins tigres et bouledogues dans la zone. Elle était située à environ une dizaine de kilomètres de Saint-Gilles où avaient lieu la plupart des attaques de requins : elle a donc été plusieurs fois pointée du doigt et a subi la pression de la presse locale et des associations de surfeurs l'ont accusée d'être en partie responsable de la prolifération des requins. Malgré les résultats des scientifiques de l'IRD ayant démontré que la ferme ne constituait pas une zone de prédation pour le requin, quelques difficultés financières aidant, la ferme aquacole de Saint-Paul mettra clé sous la porte. Cinq ans plus tard, la crise requin n'est toujours pas résolue.

 

Rendre la mer aux aquaculteurs 

Là où l'on parle de rendre la mer aux surfeurs et aux touristes, il y a également un enjeu socio-économique qui donnerait la possibilité à des investisseurs d'installer des zones d'élevages en mer, de façon similaire et avec l'expérience de ce qui se fait aujourd'hui à l'île Maurice. Car les avantages sont nombreux : une plus grande surface d’élevage, une meilleure qualité ou croissance envisageable et surtout un coût d’entretien moindre qu’en aquaculture continentale. Actuellement, et à court terme, l'élevage de l'ombrine à la Réunion est toujours questionné et d'actualité, mais sur terre et en eau douce.

 

Et vous, avez-vous discuter avec votre poissonnier aujourd'hui ?

 

Références :

Écrire commentaire

Commentaires: 0