Les poissons n’arrêtent pas de manger pendant les fêtes…

C’est une évidence…Et pourtant, là où la plupart des salariés attendent leurs congés avec impatience, essayent de trouver par tous les moyens comment faire passer le temps plus vite pour enfin rentrer chez soi et préparer ses courses de Noël, ou préparer ses valises pour passer les fêtes au soleil ou à la neige, nos agriculteurs ne vont penser qu’à maintenir leurs cultures et leurs élevages sans interruption possible.

 

En métropole, ils braveront la neige et le froid pour faire en sorte que leurs activités soient rentabilisées, parfois seulement l'année suivante. Vous allez me dire : ok, c’est vrai, mais c’est le métier qui veut ça. Qu’est-ce qu’on peut y faire ?

Je reste persuadée que face aux difficultés auxquels ils doivent faire face, le consommateur a toujours le pouvoir.

 

"Pour les fêtes, mangez français"

 

Le journal Le Maine Libre publiait le 18 décembre dernier une chronique sur la manifestation des agriculteurs devant la préfecture du Mans. Ils se sont présentés avec un slogan fort : "Soutenez les Agriculteurs : Pour les fêtes, mangez français". Ce slogan a pour but de sensibiliser le consommateur sur la provenance des produits qu’il consomme. En effet, la préparation des accords de libre-échange entre différents pays du monde tels qu'ils sont présentés aujourd'hui ne leur permettront plus, ou difficilement, à terme, de faire concurrence. Seuls les consommateurs peuvent leur permettre de continuer leur activité et de la rentabiliser.

 

Votre pouvoir : celui de vérifier les étiquettes

 

Je parlais de vérifier les étiquettes dans un précédent article, principalement pour se rassurer ce que vous aviez dans votre assiette. L’autre raison, c’est évidemment de sélectionner au mieux des produits locaux qui vont soutenir la production et la consommation locale. Dans les aliments dits "festifs", la Réunion propose aujourd’hui des produits locaux qui peuvent faire concurrence aux produits importés : alors même pendant les fêtes, n’hésitez pas à consommer local !

 

Références :

Écrire commentaire

Commentaires: 0