historique du tilapia à la réunion

Le groupe d'espèces constituant le genre Oreochromis, famille des Cichlidés, se prête très bien à la pisciculture dans les régions intertropicales. D’après Robert (1976), le Service des Eaux et Forêts était responsable de toutes les introductions d'espèces de tilapias (O. niloticus, O. mossambicus, O macrochir, Tilapia zillii) entre 1950 et 1956. Les responsables réunionnais, ayant été rapidement informés des efforts et des

résultats de la pisciculture des « Tilapias » à Madagascar, ont décidé d'introduire ces poissons dans l'île. C’est à partir de ces dates, et à partir de souches malgaches, que la pisciculture du « Tilapia » a démarré à la Réunion. Le Tilapia semblait déjà, à l’époque, être l’espèce qui répondait le mieux aux contraintes environnementales et socio-économiques de l’île (optimisation et facilité d’élevage).


« La pisciculture du Tilapia fait partie de ce potentiel qui reste à utiliser à la Réunion. Il est possible de créer un marché du Tilapia dans toute l'île. C'est une question de volonté et c'est un besoin. Il est intéressant dans la situation actuelle de pouvoir se dire que la pisciculture du Tilapia pourrait vraiment commencer demain à une plus grande échelle car tout est déjà en place : les poissons, les techniques et les hommes ! »

René Robert, La Pisciculture du Tilapia à la Réunion (1976)